Réconcilier Caïn et Abel

Claude Riveline a toujours eu deux amours : la science et la culture juive. Loin de s’opposer l’une à l’autre dans sa pensée, elles se complètent et s’éclairent réciproquement. Comme sont voués à se compléter les aspects nomade et sédentaire du judaïsme, qui l’ont toujours accompagné. Claude Riveline le démontre de manière aussi limpide que réjouissante !

Lire la suite

Le primat de l’écoute

Pour le psychanalyste Jean-Pierre Winter, Freud serait le seul penseur d’origine juive à avoir fait de l’interdit de la représentation divine, au-delà de son utilisation contre l’idolâtrie, l’essence même du judaïsme – et le  cœur de la psychanalyse. Il est lié dans les deux cas à l’impossibilité de se représenter la transcendance, et a conduit au primat de l’écoute.

Lire la suite

Mikhtav Hadash | N° 2

COUVERTURE-2

« Le péché le plus grave pour un juif est d’oublier ce qu’il représente. »
Abraham Heschel, Les bâtisseurs du temps

Chers lecteurs, chers amis,

L’accueil que vous avez réservé à notre revue, Mikhtav Hadash, a largement dépassé nos espérances. Réception dans des cercles et librairies à Paris ou en province, achats, abonnements, diffusion de proche en proche, recensions de presse, courriers de lecteurs,… Les signes d’encouragement ont été très nombreux. Ils nous honorent et nous obligent.

Aussi, nous souhaitons de tout cœur vous remercier. Mais une revue est une aventure qui doit s’inscrire dans la durée. Après l’effort demandé par la mise en place du numéro un, vient le temps de l’installation. Nous espérons que ce second numéro, plus exigeant encore, saura à la fois répondre à vos attentes et vous surprendre.

S’inscrire dans le temps, c’est aussi nouer des relations durables avec ses lecteurs et ses amis. En faisant le pari de lancer une nouvelle revue, nous étions conscients de la fragilité d’une telle entreprise. C’est pourquoi votre fidélité et vos encouragements nous sont essentiels.

Nous ne pourrons poursuivre cette belle aventure éditoriale qu’avec votre soutien. Continuez à vous abonner et abonnez vos amis. Parlez-en chez vous et autour de vous !

Nous tentons avec cette revue, de donner toutes ses lettres de noblesse à l’immense culture du judaïsme, par des approches de tous courants et de toutes disciplines. Le judaïsme est vivant par qui le fait vivre.

Nous espérons de tout cœur que vous voudrez bien poursuivre avec nous cette exploration de la tradition qui nous porte et nous élève.

La rédaction de Mikhtav Hadash

Edito n°2 | Assumer l’élection

Par Philippe Chriqui
Avant d’être élu, le peuple élu n’est pas peuple

C’est l’élection qui fait le peuple d’Israël. Lorsque Dieu choisit Abraham pour être le père d’une grande Nation, il n’y a pas encore de peuple. Celui-ci prendra corps au Sinaï. Il fera corps avec sa Loi et avec son Dieu lors de la révélation, accomplissement de la promesse faite aux patriarches. L’élection est une méthode de cohésion nationale particulièrement efficace. C’est ce que critique Spinoza : une élection qui aurait plus à voir avec un projet politique que religieux. Freud également le laisse entendre dans son Homme Moïse controversé. À l’inverse, Rousseau, père des Lumières, y voit un des fondements de la notion moderne de peuple. La méthode hébraïque est certes d’essence théologico-politique : une Loi, un Dieu, un Peuple. Mais elle préfigure une forme moderne de la politique, la constitution des États-Nations démocratiques : un territoire, une histoire, des institutions.

Lire la suite

L’élection de l’humain ?

Par Édouard Robberechts

En ouverture de notre dossier sur l’élection, nous avons demandé à Edouard Robberechts de retracer les grandes interprétations juives traitant du sujet.

Tentant de dépasser la dialectique entre élection exclusive ou inclusive, l’auteur met en évidence deux visions complémentaires de l’élection. L’une comme médiation, qui fait du peuple élu le trait d’union entre Dieu et l’humanité. L’autre comme responsabilité issue du retrait du divin, laissant ainsi à chacun, à condition qu’il se comporte en juste, la porte ouverte à l’élection. D’où son interrogation : l’élection de l’humain ?

Lire la suite

L’élection par la Loi

Par Moshe Halbertal

Nous présentons ici en exclusivité en français, une étude de Moshé Halbertal qui, partant du traité Avoda Zara sur l’idôlatrie, montre que la Loi révélée (la Tora) est la véritable élue de Dieu. De fait, l’observance est l’obligation essentielle découlant de l’élection. Le peuple élu est par ce fait le peuple de la Loi.

Lire la suite