L’élection a-t-elle encore un sens aujourd’hui ?

Par Yann Boissière

Dans un aperçu bref et clair de l’histoire de la notion d’élection dans le judaïsme, de Koré (Qorah) à Mendelssohn sont analysées, non sans une pointe d’humour, les polémiques cruciales qui jalonnent cette histoire. La prise de conscience de cette histoire nous conduit au temps présent et nous confronte à la difficile question : comment penser l’élection après la Shoah ?

Lire la suite

MIKHTAV HADASH | N° 1

Couverture du n°1 de la revue Mikhtav Hadash

Couverture du n°1 de la revue Mikhtav Hadash

L’unité sans l’unicité

Sans unité, point de monothéisme. Le monothéisme, invention du judaïsme, est loin d’être une évidence. Au contraire. C’est un impératif biblique. Un commandement divin. Si peu naturel qu’il est répété de multiples façons dans le Livre. Avant son fameux rêve, Jacob se couche et pose « des pierres » autour de sa tête pour se protéger (Gen 28, 11). Rachi raconte que les pierres se disputent pour avoir le privilège de recevoir la tête du Patriarche.

Voyant cela, « le Saint Béni-soit-il fit des pierres une seule pierre ». Sept versets plus loin, il est écrit : « Et Jacob prit la pierre (singulier) qu’il avait mise autour de sa tête » (Gen 28, 18). Pris sous cet angle, le monothéisme juif paraît imposer l’unité par la force, jusqu’à la fusion des pierres. Pourtant, l’unité du Dieu Un affirmée par la profession de foi du judaïsme – le Chema – ne signifie pas la soumission de l’un au tout.

 

Sommaire du n°3 de la revue Mikhtav Hadash

Sommaire du n°3 de la revue Mikhtav Hadash

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite